Initiatives et portraits

Imprimer la page

Ils se sont engagés dans l'approvisionnement de proximité, ils témoignent de leur expérience

Elu(e) d'une collectivité, chargé de l'approvisionnement, technicien... ils ont choisi l'approvisionnement local et l'intègrent dans le plan alimentaire territorial. Leurs expériences et leurs témoignages sont riches d'enseignements.


Les projets alimentaires de territoire contribuent à revaloriser l'économie locale

Témoignage de Marie-Jo HAMARD, présidente de la communauté de communes de Pouancé-Combrée (49), vice- présidente du Conseil départemental en charge de la commission de l’environnement et du cadre de vie
Qu’est-ce qui motive les consommateurs et les habitants des territoires à s’intéresser aux plans alimentaires territoriaux (PAT) ?

Ces programmes nous permettent d’entrer dans une démarche de valorisation des ressources locales au travers de la production agricole et en même temps de pouvoir recentrer et redynamiser localement l’économie. L’objectif est d’obtenir un véritable impact économique sur l’emploi et le tissu rural.

Quelle est la gouvernance optimale pour pouvoir piloter ce type de programmes ?

Il n’y a pas de schéma établi. Le but est de rassembler tous les acteurs. Il faut nécessairement que les agriculteurs soient complétement impliqués dans cette démarche et qu’ils soient reconnus et valorisés à travers leur production. Les collectivités, les Chambres d’agriculture, les associations de producteurs et ou de consommateurs ont véritablement un rôle d’accompagnement, de coordination, d’appui ou de fédération à jouer dans cette dynamique.

Ce genre de programme permet-il de créer un lien entre agriculture et territoire ?

Absolument, ceci est intimement lié et je crois qu’il faut que chacun redécouvre les spécificités et les particularités de l’un et de l’autre pour pouvoir jouer de façon optimale de nos complémentarités.


Pourquoi choisir les Chambres d'agriculture pour développer un plan alimentaire territorial ?

Témoignage de Michel BROSSIER, élu membre du bureau de la Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire, en charge du dossier Marchés et Services de proximité
Quel rôle peut jouer la Chambre d’agriculture dans le pilotage et l’animation des projets alimentaires territoriaux ?

Le principe de ces projets alimentaires territoriaux est de passer d’une logique d’actions souvent ponctuelles ou de micro-projets à un développement plus structuré de l’alimentation sur le territoire. Ceci ne remet pas en cause mais conforte totalement l’existant. Il s’agit pour la Chambre d’agriculture de jouer un rôle fédérateur pour contribuer à partir de multiples initiatives à la construction d’un développement cohérent.

Quelle est la gouvernance optimale pour pouvoir piloter ce type de programmes ?

Il n’y a pas de schéma établi. Le but est de rassembler tous les acteurs. Il faut nécessairement que les agriculteurs soient complétement impliqués dans cette démarche et qu’ils soient reconnus et valorisés à travers leur production. Les collectivités, les Chambres d’agriculture, les associations de producteurs et ou de consommateurs ont véritablement un rôle d’accompagnement, de coordination, d’appui ou de fédération à jouer dans cette dynamique.

De quelles compétences dispose la Chambre d'agriculture ?

La Chambre d’agriculture, au-delà de ses compétences en termes d’expertise, a la faculté de mettre en oeuvre une animation territoriale efficace. Elle réalise un important travail de réseau et mobilise des liens tissés entre les principaux acteurs de l’agriculture, les élus locaux et les différents opérateurs présents sur les territoires. Nos aptitudes en prospectives territoriales permettent une projection à plus long terme sur l’évolution des bassins de consommation mais aussi de la production agricole et des filières. Notre expérience est également valorisable sur le volet communication et animation vers le grand public, la restauration collective, les restaurateurs…Absolument, ceci est intimement lié et je crois qu’il faut que chacun redécouvre les spécificités et les particularités de l’un et de l’autre pour pouvoir jouer de façon optimale de nos complémentarités.